top of page
Rechercher

Journée internationale de la charité: main dans la main contre la pauvreté


Nous parlons parfois de « charité », laissant supposer dans les esprits de certains un rapport hiérarchique, une distance entre celui qui aide et le « pauvre nécessiteux ». Pour cette Journée spéciale du 5 septembre qui célèbre la charité et qui a pour but de lutter la pauvreté, nous avons plutôt choisi de mettre en avant l’« entraide ». Celle qui rapproche, celle qui voit en l’autre son semblable, celle qui nous permet de lutter ensemble contre la misère.

Dans le monde, 3,5 milliards de personnes vivent avec moins de 5,5 dollars par jour, c’est-à-dire environ 152 euros par mois. En France, 9,2 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté monétaire. Il correspond à environ 660 euros par mois pour une personne seule. La pauvreté ce n’est pas pouvoir répondre à ses besoins de base : se nourrir, se vêtir, se loger. C’est aussi un facteur d’exclusion sociale : la pauvreté isole. Voici pourquoi il est important pour cette Journée, de mettre l’accent sur l’entraide.

Mais l’entraide ne concerne pas seulement le domaine de la pauvreté, elle s’étend dans tous les champs de nos quotidiens et peut s’adresser à toute personne qui a besoin d’aide. Familles, amis, collègues de travail et des personnes que nous ne connaissons pas encore : patient en service hospitalier, personnes âgées en Ehpad, jeunes en réinsertion. Et la meilleure façon d’aider son prochain, c’est de s’engager auprès d’une association.


Ainsi, Humains en action a préparé une sélection d’associations qui pourront vous permettre d’apporter votre aide :


-Les « Restos du cœur » : fondée par Coluche en 1985, elle a pour but de fournir une aide alimentaire et de favoriser l’insertion sociale des plus démunis ;

-La fondation Abbé Pierre : elle est spécialisée dans l’accès et le maintien au logement et la lutte contre l’habitant indigne ;

-Emmaüs : l’association propose des produits d’occasion à bas coût, mais fournit aussi une aide à l’insertion sociale.

-Petits frères des Pauvres : l’association lutte contre l’isolement des personnes âgés, en leur proposant des solutions d’écoute, d’échanges mais aussi des aides concrètes (logement, handicap…etc) ;

-Voisins solidaires : chaque année l’association organise la « Fête des voisins » en France et permet d’œuvre au rapprochement des personnes au niveau local.

-Cap jeunesse : association qui permet d’aider les jeunes à s’insérer dans la vie professionnelle.


Et si vous n’avez pas assez de temps, de simples gestes quotidiens peuvent parfois illuminer la vie de bien des personnes. Comme disait, Mère Térésa (1910-1997), religieuse catholique qui a voué sa vie à aider les plus pauvres : « Nous ne serons jamais tout le bien qu’un simple sourire peut être capable de faire ».

Journée Internationale de la charité: main dans la main contre la pauvreté.







7 vues

Posts récents

Voir tout
  • Instagram
bottom of page