Rechercher

Journée mondiale du "Merci"

Il s'écrit en peu de lettres et pèse pourtant aussi lourd lorsqu'il est dit que lorsqu'il est omis. "Merci" : si facile à prononcer, mais de moins en moins utilisé.

Il s'écrit en peu de lettres et pèse pourtant aussi lourd lorsqu'il est dit que lorsqu'il est omis. "Merci" : si facile à prononcer, mais de moins en moins utilisé ou alors à la va-vite sans y penser vraiment. A qui la faute ? Au stress ? Au zapping constant d'une activité à l'autre ? A notre perpétuelle insatisfaction ? A notre quête du toujours plus, toujours mieux, toujours plus haut, toujours plus loin ? Serions-nous devenus à ce point tellement blasés, égocentrés et déprimés, que nous n'arriverions plus à ressentir la moindre gratitude pour ce que nous avons déjà, pour ce que nous vivons et pour ce que nous apportent, au quotidien, beaucoup de gens autour de nous ?



Faire preuve de gratitude est pourtant simple comme "Bonjour". Il suffit juste de le dire, et de le dire vraiment, avec sincérité et engagement. "Bonjour et merci" à l'éboueur qui vide nos poubelles chaque matin et évite ainsi que les rats ne pullulent. "Bonjour et merci" au gardien d'immeuble pour la distribution du courrier. "Bonjour et merci" à la personne qui vous tient la porte quand le poids des sacs pèsent. "Bonjour et merci" au collègue ou à l'associé qui apporte les croissants de la matinée, à nos amis, conjoints, parents, enfants d'être près de nous, même s'ils nous agacent parfois, même s'ils ont des défauts. Qui n'en n'a pas ? Et vous verrez comme elles commenceront à vous manquer ces sources d'agacement quand ils ne seront plus là, temporairement ou définitivement. J'entends certains penser qu'ils ne feraient que leur métier ou leur devoir, tous ces "autres", ou encore "que c'est bien basique tout ça !", voire un peu fleur bleue sur les bords. Et alors ! Si se respecter et faire preuve de gratitude est "nian-nian", comme j'ai entendu certains l'exprimer avec mépris, eh bien soyons "nian-nian" ça changera de la violence et du manque de considération ambiants.


Si se respecter et faire preuve de gratitude est "nian-nian", comme j'ai entendu certains l'exprimer avec mépris, eh bien soyons "nian-nian" ça changera de la violence et du manque de considération ambiants.

En matière de droits humains on le sait bien, la gratitude est une espèce en voie de disparition et c'est bien dommage car elle est le carburant naturel de beaucoup d'actions positives ainsi que l'expression du respect qui sous-tend la défense de nombreux droits. L'idée n'est pas d'envisager les remerciements comme une récompense, mais comme un mode de fonctionnement équilibré entre les individus.


Sans compter que la gratitude et le fait de dire merci sont bons pour la santé : aussi bien pour celui ou celle qui le reçoit que pour les personnes qui le disent. Une étude menée par le Pr Paul Mills de l'Université de Californie, aux États-Unis, a ainsi établi un lien direct entre la gratitude et les problèmes cardiaques, d'anxiété et de dépression. Le résultat est formel : les personnes qui savent dire merci au quotidien sont en meilleure santé. Alors osons le dire et aux bonnes personnes. A qui avez-vous envie de dire Merci aujourd'hui ?








52 vues

Posts récents

Voir tout
  • Instagram